Hautes-Alpes : les agriculteurs en soutien à Jean-Marie Bernard

Hautes-Alpes : les agriculteurs en soutien à Jean-Marie Bernard

AGRICULTURE / JUSTICE / L'affaire dite de la queue de loup est renvoyée ce mardi devant la cour d'appel de Grenoble qui verra la mobilisation de nombreux agriculteurs haut-alpins excédés par le "problème loup"

 

- Hautes-Alpes -

 

Les agriculteurs en soutien à Jean-Marie Bernard. Condamné à 10.000 euros d’amende dont 5.000 avec sursis en mars dernier dans l’affaire de la queue de loup offerte lors du départ de l’ancienne préfète Cécile Bigot-Dekeyser, le Président du Conseil départemental des Hautes-Alpes comparait ce mardi à Grenoble pour son procès en appel. L’opportunité pour la FDSEA 05 et les JA 05 de rejoindre leurs homologues isérois, savoyards et haut-savoyards pour soutenir l’élu haut-alpin et « rappeler la ferme opposition du monde agricole à la présence du loup ».  Cette mobilisation prend encore plus d’échos après le procès d’un éleveur suite aux attaques de l’un de ses patous sur des touristes et la louve pendue devant la mairie de Saint Bonnet en Champsaur. La tension est donc de mise pour cette manifestation qui débutera à 11h30 devant la préfecture de l’Isère avec un départ du cortège vers 13h en direction de la cour d’appel de Grenoble. Notez qu’en opposition à ce mouvement, EELV 05 a apporté son soutien aux associations comme la SAPN qui avaient porté plainte dans cette affaire mais aussi dans celle de la louve morte à Saint-Bonnet en Champsaur. « L'escalade de la violence n'est pas une solution à une situation très complexe qui mérite mieux que des « coups médiatiques » », clame Bernard Derbez et Francine Dearden, tous deux chefs de file du parti.

 

C.Lourenço