Hautes-Alpes : affaire de la queue de loup, J.M Bernard va faire appel

Hautes-Alpes : affaire de la queue de loup, J.M  Bernard va faire appel

JUSTICE / POLITIQUE/ Le Président du Département annonce qu’il va payer les indemnités des parties civiles. Il avait bénéficié de la protection fonctionnelle, votée par l’hémicycle en décembre dernier

 

- Hautes-Alpes -

 

Affaire de la queue de loup, Jean-Marie Bernard va faire appel de la décision du tribunal correctionnel de Gap suite au délibéré rendu vendredi dernier. Le Président du Département des Hautes-Alpes était poursuivi pour détention, transport et cession d’une partie d’une espèce protégée. Il a été condamné à une amende délictuelle de 10.000 euros dont 5.000 euros avec sursis. Il devra également verser 600 euros à des associations environnementales qui s’étaient constituées parties civiles. Pour rappel, en février 2020, lors du départ de l'ancienne préfète, l'élu lui avait remis la queue d'un canidé. Ce mardi, Jean-Marie Bernard annonce donc faire appel, « je refuse que l’on me taxe de délinquant ou de criminel ». « Quoiqu’il arrive, le Département n’aura pas à payer l’indemnité des parties civiles, je le ferai moi-même sur mes propres deniers » ajoute-t-il.  Jean-Marie Bernard a en effet bénéficié de la protection fonctionnelle, votée par l’hémicycle le 15 décembre dernier.

 

A. Vallauri



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios