Hautes-Alpes : petite Amal, symbole des enfants réfugiés, est à Briançon

Hautes-Alpes : petite Amal, symbole des enfants réfugiés, est à Briançon

SOCIÉTÉ/ Cette marionnette construite par la compagnie sud-africaine Handspring Pupett Compagny doit parcourir 8.000 kms entre Gaziantep à la frontière turco-syrienne et Manchester en Angleterre

 

- Hautes-Alpes -

 

Du haut de ses 3,50 mètres, elle vient porter la voix des enfants réfugiés. « Petite Amal », marionnette construite par la compagnie Sud-africaine Handspring Pupett Compagny sera à Briançon ce vendredi. Celle qui représente une jeune réfugiée syrienne de neuf ans marche en fait sur les traces des siens. Après un départ de Gaziantep à la frontière turco-syrienne, elle doit rejoindre Manchester en Angleterre au début du mois de novembre. Un périple de 8.000 kms à travers la Turquie, la Grèce, la France, la Suisse ou encore l’Allemagne. Un périple, certes, mais qui se veut artistique. Il réunit des artistes, des collectifs et des associations sur le thème de l’espoir et des échanges au-delà des frontières. À Briançon, une journée festive sera d’ailleurs organisée ce vendredi à l’occasion de la « Marche d’Amal » souligne Leslie Petit, du collectif qui va accueillir la jeune marionnette syrienne.

 

« L’idée c’était de faire un projet artistique, de ne pas être seulement une tribune politique », L. Petit

 

Le rendez-vous est donné à midi au parking du Pont des Amoureux à Val des Près pour accompagner Amal dans la Vallée de la Clarée. Une cérémonie sera organisée pour l’occasion avec le collectif mais aussi des enfants des écoles de la Vallée qui lui remettront des cadeaux.

 

A. Vallauri



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios