Hautes-Alpes : adapter l’agriculture aux changements climatiques

Hautes-Alpes : adapter l’agriculture aux changements climatiques

AGRICULTURE / La FDSEA et Jeunes Agriculteurs souhaitent plus d’aide pour le secteur agricole

 

- Hautes-Alpes -

 

La FDSEA et Les Jeunes Agriculteurs demandent une prise de décision de la part du gouvernement, à court terme, pour accompagner l’agriculture face aux changements climatiques. « Le gel et la sécheresse sont de véritables coups durs pour les agriculteurs » affirment-ils, « les aléas climatiques sont de plus en plus fréquents et les conséquences sur les revenus des exploitations sont réelles ». Selon la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs, l’état a été présent pour soutenir les arboriculteurs et les viticulteurs face aux fortes périodes de gel, aujourd’hui, il doit aussi être présent pour soutenir le monde paysan dans la gestion des ressources en eau. Au mois de juillet dernier, ils se sont montrés défavorables au classement en vigilance sécheresse du bassin Buëch-Méouge. Selon eux, « la profession a besoin de réactivité, de souplesse et de bon sens ». Ils ajoutent que face à la crise sanitaire actuelle, « nous avons besoin d’une agriculture productive et performante garantissant l’approvisionnement en produits de qualité en toutes circonstances ». Ils souhaitent que les agriculteurs puissent être en mesure d’investir, d’innover. Pour cela, ils demandent une sécurisation des outils de production alimentaire et une anticipation des aléas.

 

M.Mathieu