Hautes-Alpes : des centres de vaccination éphémères mis en place dès le 17 mars

Hautes-Alpes : des centres de vaccination éphémères mis en place dès le 17 mars

SANTÉ / Objectif : toucher les personnes « les plus éloignées des centres de vaccination et celles ne pouvant se déplacer »

 

- Hautes-Alpes -

 

Alors qu’un nouveau week-end de vaccination flash se profile sur le territoire, la préfecture des Hautes-Alpes dresse ce vendredi un état des lieux de la situation sanitaire. 14.515 doses de vaccins ont été administrées sur le département dont 5.126 secondes injections. 1.200 doses de vaccins sont disponibles ce week-end avec des opérations de vaccinations dans les quatre centres du département. À partir du 17 mars des centres de vaccination éphémères couplés avec des équipes mobiles qui vont se déplacer à domicile, vont être mis en place. La campagne débutera le 17 mars à La Grave, le 18 à Aiguilles puis le 19 mars à Guillestre avant de toucher les autres communes du département indique la préfecture. Elle concerne les personnes « les plus éloignées des centres de vaccination et celles ne pouvant se déplacer ». Le public cible étant toujours les plus de 75 ans. Et sur ce sujet, la commune de l’Argentière la Bessée indique ce vendredi soir, qu’un centre mobile sera mis en place le 22 mars dans la salle du marché couvert. Un total de 80 doses de vaccins seront disponibles pour les personnes de plus de 75 ans et au-delà de 50 ans s’ils sont éligibles par leur médecin traitant. Ceux qui veulent se faire vacciner doivent s’inscrire à l’accueil de la mairie au 04.92.23.10.03 samedi 13 mars de 9h à 12h. Ou sur le portable 07.87.39.38.01 samedi 13 mars après-midi ou dimanche toute la journée.

Toujours concernant la vaccination, un bus sera aussi mis en place à la fin du mois par la Région PACA. Il devrait vacciner une soixantaine de personnes par semaine, dans les zones les plus éloignées des Hautes-Alpes.

 

Que disent les indicateurs ?

Au 10 mars, 143 personnes sont hospitalisées à cause de la COVID 19, neuf sont en réanimation. Depuis le mois de mars 2020, ce sont 316 personnes domiciliées sur les Hautes-Alpes qui sont décédées de la COVID 19.

Le taux d’incidence du département est de 241 pour 100.000 habitants pour la semaine du 1er au 7 mars, contre 281 la semaine précédente. Quant au taux de positivité, il baisse lui ausi. Il est de 8.1% contre 8.6% la semaine d’avant. La part du variant anglais représente 62% des tests, les autres variants seulement 5.5%

 

A. Vallauri