Hautes-Alpes : les agents du guichet de la gare de Gap en grève illimitée

Hautes-Alpes : les agents du guichet de la gare de Gap en grève illimitée

SOCIÉTÉ / Ils sont inquiets d’une réorganisation mise en place par la SNCF depuis le 1er février

 

- Hautes-Alpes -

 

Les agents du guichet de la gare de Gap en grève illimitée depuis ce lundi. Ils sont inquiets d’une réorganisation mise en place par la SNCF depuis le 1er février. Le guichet est désormais ouvert de 8h à 12h et de 13h à 16h30. Une amplitude fortement réduite alors qu’il était auparavant ouvert aux usagers de 6h00 à 20h00. Les sept agents se retrouvent donc à tour de rôle seul au guichet, sans chef d’équipe. Avec le syndicat FO, une distribution de tracts était organisée ce mercredi pour sensibiliser les usagers. Karine Koubi, agent commercial voyageur au guichet de la gare de Gap était présente. Pour elle, cette réorganisation est un non-sens, « avec le COVID, la direction en profite pour faire une réorganisation déguisée. Ces horaires-là étaient en effet prévus, sur toute la région, pour harmoniser les horaires mais en 2022. On travaille moins, on est au chômage partiel tous les jours où on ne peut pas tenir le guichet, car il n’y a besoin que d’un agent par jour ».

 

« C’est vraiment problématique pour renseigner les usagers, pour la vente », K. Koubi

 

Des agents inquiets également de la sécurité dans les gares d’Embrun, l’Argentière la Bessée et Mont-Dauphin. Le passage du train de nuit se fait désormais sans agent sur place.

 

A. Vallauri