Hautes-Alpes : violences intrafamiliales, stupéfiants et environnement, priorités du Parquet

Hautes-Alpes : violences intrafamiliales, stupéfiants et environnement, priorités du Parquet

JUSTICE / Pour lutter contre les violences intrafamiliales, le département a reçu au début de l’année trois kits de bracelets anti-rapprochement

 

- Hautes-Alpes -

 

L’audience solennelle de rentrée du tribunal judiciaire de Gap s’est tenue vendredi, dans un contexte particulier. Pour la première fois, crise sanitaire oblige, il n’y a eu aucun invité. Une audience solennelle qui a vu l’installation d’une nouvelle présidente : Sophie Boyer. Le Procureur de la République Florent Crouhy a présenté le bilan de l’activité judiciaire de l’année 2020. Le nombre de faits constatés a diminué de 13 % sur un an. Moins de faits, mais presque autant de mis en cause et surtout une augmentation de 6 % des gardes à vue. Pour Florent Crouhy, c’est une véritable volonté du Parquet, « la garde à vue est une première réponse de la justice pour signaler la gravité au mis en cause ». Autre signe de fermeté, le nombre de personnes écrouées : + 30 en 2020. Les comparutions immédiates sont elles aussi en augmentation : de 39 en 2019 à 54 en 2020.

 

La lutte contre les violences intrafamiliales parmi les priorités du Parquet

Le Procureur note une augmentation du nombre de victimes de ces violences. C’est + 20 % en zone police (Gap-Briançon) par rapport à 2019, et + 22,8 % en zone gendarmerie. Autre constat : la hausse des plaintes pour viols et agressions sexuelles avec « notamment une libération de la parole plus importante », c’est + 15% par rapport à 2020. Les victimes de violences sont aujourd’hui mieux prises en charge grâce notamment au travail mené main dans la main entre Parquet, forces de sécurité et les associations MEDIAVIC 05 et CIDFF 05. Et pour toujours plus lutter et prévenir ces violences, le département des Hautes-Alpes a reçu au début de l’année trois kits de bracelets anti-rapprochement :

 

Notez qu’un bracelet a déjà été délivré sur le territoire haut-alpin.

 

Autre priorité pour Florent Crouhy, la lutte contre les stupéfiants

Avec en ligne de mire le quartier des Toulouzannes à Briançon et la mise en place d’un plan judiciaire prioritaire pour lutter contre ces trafics

À Gap, une nouvelle brigade pour lutter contre les stupéfiants vient de voir le jour.

 

Enfin, la préservation de l’environnement

Dans les prochaines semaines, un stage de sensibilisation à la préservation de l’environnement sera créé. « Nous vivons dans un département magnifique, les richesses sont exceptionnelles, il faut les préserver » souligne le Procureur.  Au lieu de se voir notifier une amende, la personne qui commettra une infraction portant atteinte à l’environnement, se verra proposer un stage à sa charge. Un partenariat doit être signé dans ce sens entre l’OFB, le Parc national des Écrins et la Maison régionale de l’eau en ce début d’année.

 

A. Vallauri



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios