Alpes de Haute-Provence : les maires inquiets de la situation tendue dans les hôpitaux

Alpes de Haute-Provence : les maires inquiets de la situation tendue dans les hôpitaux

SANTÉ / Face à l'obligation vaccinale, certains personnels ont été suspendus. Conséquence : des lits ferment

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Les maires des Alpes de Haute-Provence inquiets face à la situation tendue au sein des hôpitaux du département. Selon La Provence, plus de 170 soignants sont suspendus dans les Alpes du Sud en raison de l’obligation vaccinale. 17 lits ont été fermés sur les services de psychiatrie et gérontopsychiatrie de Digne les Bains, 10 lits de médecine et quatre d’unités de soins à Manosque. Une menace sur la continuité des soins dans le département que n’a pas manqué de souligner Camille Galtier, maire de Manosque, au président de l’AMF 04. Daniel Spagnou interpelle aujourd’hui les parlementaires pour qu’ils fassent remonter « ces inquiétudes légitimes ».

 

C. Cava Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios