Alpes du Sud : le triathlon local connait sa petite révolution

Alpes du Sud : le triathlon local connait sa petite révolution

SPORTS / Depuis le 5 mars dernier, un comité bi-départemental 04-05 a été créé pour réunir en une entité 8 clubs et 337 licenciés

 

- Hautes-Alpes -

 

Le triathlon local connait sa petite révolution. Alors que ce projet était dans les cartons depuis plusieurs années, l’Assemblée Générale annuelle du Comité départemental de triathlon des Alpes de Haute-Provence a finalement fait changer ses statuts le 5 mars dernier. Un changement qui a permis la création d’un comité bi-départemental avec les Hautes-Alpes, qui ne comptaient pas d’organe déconcentré de la Fédération.

 

« Il faut faire comprendre aux gens que le triathlon est ouvert à tout le monde et pas uniquement aux élites », Fréderic Duny

 

L’adage « l’union fait la force » est au cœur de cette initiative, qui permet à cette nouvelle entité d’avoir un plus grand poids en réunissant sous un même étendard les 337 licenciés des cinq clubs haut-alpins (Gap Hautes-Alpes Triathlon, Sud Raid Aventure Aventure, Embrun Triathlon Club, Libertri ! et CSA 4e RCH) et des trois associations sportives bas-alpines (Digne les Bains Triathlon, Triathlon Manosque et Organicoach). En prenant la présidence du comité départemental 04-05, Frédéric Duny, qui est également président de Digne les Bains Triathlon, veut mettre un coup de projecteur sur sa discipline en mettant notamment en avant sa diversité.

 

 

Après deux ans perturbés par la crise sanitaire, le calendrier 2022 de la Ligue Provence Alpes Côte d’Azur revient à la quasi-normale avec des évènements d’envergure dans les Alpes du Sud comme le Powerman à Embrun le 16 juin prochain et le triathlon des Vannades dix jours plus tard à Manosque.

 

C.Lourenço