Alpes du Sud : un comité interministériel de la lavande va être mis en place

Alpes du Sud : un comité interministériel de la lavande va être mis en place

AGRICULTURE / ÉCONOMIE / Information Alpes 1 alors qu’une réunion de concertation se tenait ce matin à Paris

 

- Alpes du Sud -

 

Un comité interministériel de la lavande va être mis en place. C’est une information Alpes 1 alors que se tenait ce jeudi matin une réunion de concertation par visioconférence, suite aux inquiétudes de la filière. Ce mercredi, déjà, Christophe Castaner, député des Alpes de Haute-Provence avait rencontré le ministre de l’Agriculture à Paris, Julien Denormandie. Il faut dire que le département bas-alpin est le premier département producteur d’essence de lavandin, second en essence de lavande. Il compte d’ailleurs plus de 400 exploitations. Mais le pacte vert européen menace cet équilibre. Il pourrait classer les huiles essentielles de lavande et lavandin en produits toxiques. Un dossier pris à bras le corps par les élus et professionels du territoire. Une pétition a été lancée il y a quelques semaines, recueillant près de 145.000 signatures.

 

Le gouvernement sur le pont

Ainsi, ce jeudi, le député bas-alpin ainsi qu'une dizaine de représentants de la filière lavande étaient présents pour cette réunion, tout comme Laurent Depieds, président de la FDSEA 04 mais aussi Alain Aubanel, président de l'Union des professionnels des plantes à parfum, aromatiques et médicinales de France. Autour de la réunion également des représentants du ministère de la Transition Écologique et de la Santé. Le tout animé par Julien Denormandie qui a réaffirmé, selon nos informations, son « soutien à la filière lavande ». Quant au comité interministériel de la lavande, il sera chargé de suivre la question en assurant le partage des informations, il devra définir la meilleure stratégie à adopter pour défendre les intérêts au niveau européen, en adoptant une position commune pour créer un véritable débat. La profession sera représentée dans ce comité tout comme les ministères de la Transition Écologique et de la Santé. Une véritable avancée pour la profession selon Laurent Depieds :

 

Une annonce saluée par Jean-Christophe Petrigny, le président de Durance Lubéron Verdon Agglomération. C'est l'un des premiers élus bas-alpins à avoir tiré la sonnette d'alarme. Dès cet été, il avait notamment interpellé le ministre à ce sujet, « le Ministre se joint à notre combat », se félicite Jean-Christophe Petrigny.

 

C. Cava Michard / A. Vallauri



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios