Haute-Provence : le dossier lavande posé sur le bureau du gouvernement par C.Castaner

Haute-Provence : le dossier lavande posé sur le bureau du gouvernement par C.Castaner

AGRICULTURE / ECONOMIE / Le député fait notamment l'écho des inquiétudes de la filière concernant le pacte vert européen qui menace de placer les huiles essentielles de lavande et lavandin en produits toxiques

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Alors qu’Emmanuel Macron est attendu vendredi à Corbières en Provence, Christophe Castaner porte déjà le dossier lavande au ministère de l’agriculture. Le député des Alpes de Haute-Provence a rencontré ce mercredi à Paris Julien Denormandie pour lui faire part des inquiétudes de la filière. Incertitudes concernant le pacte vert européen qui menace de placer les huiles essentielles de lavande et lavandin en produits toxiques. « Les producteurs devront financer de nouveaux tests, ce qui est financièrement insurmontable pour de nombreux structures », craint le parlementaire. Une réunion de concertation sera menée ce jeudi matin en visioconférence. Alors qu’elle devait être initialement menée par le cabinet du ministère de l’Agriculture, c’est finalement le ministre lui-même, Julien Denormandie, qui l’animera en personne, visiblement convaincu par Christophe Castaner. Des représentants de la filière PAPAM, plantes à parfum aromatiques et médicinales, doivent aussi prendre la parole. Des annonces « raisonnables », comme le précise le parlementaire, sont attendues. Les Alpes de Haute-Provence comptent 400 exploitations, c’est le premier département producteur d’essence de lavandin, second en essence de lavande.

 

C.Cava-Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios