Alpes du Sud : gel, une enveloppe de 500.000 euros débloquée par la Région

Alpes du Sud : gel, une enveloppe de 500.000 euros débloquée par la Région

POLITIQUE / Des dégâts considérables selon les professionnels

 

- Alpes du Sud -

 

Une enveloppe de 500.000 euros pour les agriculteurs après la vague de froid. Annonce ce jeudi de Renaud Muselier alors que les températures négatives et le gel ont provoqué depuis trois nuits d’importants dégâts. Arbres fruitiers et vignes ont été touchés dans les Hautes-Alpes, les Alpes de Haute-Provence et le Vaucluse. Ces aides doivent venir en soutien à ceux qui ne sont ni concernés pleinement par les aides d’État ni par les dispositifs d’assurances classiques. Le président de la Région Provence Alpes Côte d’Azur précise qu’un chiffrage « de l’étendue des dégâts est d’ores et déjà en cours pour évaluer les besoins en matière de financement ».

 

 

« Un véritable coup de massue » à l’agriculture bas-alpine selon la FDSEA 04

La FDSEA 04 et la Chambre d’Agriculture des Alpes de Haute-Provence rappellent que pour tenter de protéger les cultures, les arboriculteurs ont actionné leurs systèmes d’irrigation. Mais avec des températures jusqu’à -7 degrés par exemple dans le Sisteronais, « la protection n’est plus suffisante pour empêcher l’effet destructeur du gel ». Notez que le sénateur des Alpes de Haute-Provence, Jean-Yves Roux et celui des Hautes-Alpes, Jean-Michel Arnaud, ont alerté le Premier Ministre pour que des aides exceptionnelles soient accordées aux exploitants agricoles touchés. Dans les Hautes-Alpes, Jean-Michel Arnaud craint un sinistre équivalent à celui de 2017, « soit 50 à 60% de pertes de production ». 244 exploitants et plus de 4.000 emplois seraient impactés selon le parlementaire sur le territoire haut-alpin. Jean-Marie Bernard, Président du Département des Hautes-Alpes indique de son côté qu'il est en lien avec le Président de la Région et celui de la chambre d'agriculture. 

 

A. Vallauri