Hautes-Alpes : nouvelles plaintes pour des pîqures en boîte de nuit

Hautes-Alpes : nouvelles plaintes pour des pîqures en boîte de nuit

FAITS DIVERS / Une nouvelle enquête a été ouverte par le parquet de Gap, du chef de violences volontaires avec arme et administration de substances nuisibles

 

- Hautes-Alpes - 

 

De nouvelles plaintes pour des piqûres en boite de nuit. Un homme de 18 ans et une femme de 19 ans se sont rendus chez les gendarmes ce week-end. Selon une information de BFM Dici, confirmée par le parquet de Gap, ils disent avoir été victimes de piqûres dans un établissement nocturne de Chorges, dans la nuit de vendredi à samedi. Déjà à la fin avril, c’est une jeune femme de 25 ans qui avait déposé plainte pour ces mêmes accusations, cette fois sur Gap. Une enquête pour violences volontaires avec arme et administration de substances nuisibles est ouverte, c’est la brigade de gendarmerie de Chorges et la brigade de recherche de Gap qui sont en charge. Le procureur Florent Crouhy envisage des expertises.

 

C. Cava Michard