Hautes-Alpes : les files d’attente s’allongent dans les pharmacies

Hautes-Alpes : les files d’attente s’allongent dans les pharmacies
© Thibaut Durand / Alpes 1

SANTÉ / Face à ce pic d’activité, de nombreux bugs ont touché la plateforme SIDEP qui permet aux officines qui réalisent des tests d'y saisir les résultats et de les envoyer à leurs clients

 

- Hautes-Alpes -

 

Les files d’attente s’allongent dans les pharmacies. Face à la flambée des contaminations et la multiplication des cas contacts, les tests antigéniques sont devenus le nouveau quotidien des pharmaciens. À cela s’ajoute également le nouveau protocole sanitaire dans les établissements scolaires depuis le 3 janvier. En effet, désormais, si un cas positif au Covid est détecté dans une classe, tous les élèves doivent faire un test antigénique ou PCR, avant un retour à l’école.

 

« Cela demande beaucoup d’organisation et d’anticipation mais ce n’est pas facile puisque les choses changent chaque semaine », Anne Laroche

 

En reprenant la Pharmacie des Écrins à La Salle les Alpes en octobre dernier, Anne Laroche connait un rush jamais vu qui commence à peser aussi bien physiquement que mentalement.

Notez que face à ce pic d’activité, de nombreux bugs ont touché la plateforme SIDEP. Cette dernière permet aux officines qui réalisent des tests d'y saisir les résultats et de les envoyer à leurs clients. Un système qui « sature car il n'est pas calibré pour recevoir autant de résultats tests », analyse Gilles Bonnefond, porte-parole de l'Union des syndicats des pharmaciens d'officine.

 

T.Durand