Hautes-Alpes : plainte de la police après un tract des associations pro-migrants

Hautes-Alpes : plainte de la police après un tract des associations pro-migrants

JUSTICE / Un tract qui dépeint les policiers comme « racistes, voleurs mais aussi violents »

 

- Hautes-Alpes -

 

Plainte déposée après un tract des associations pro-migrants. Diffusé à l’occasion des Piolets d’Or organisés à Briançon du 26 au 29 novembre dernier, ce document a immédiatement été condamné par le syndicat Police Alliance 05 qui le considérait comme « injurieux, aux antipodes du travail des policiers ». En effet, on y dépeignait les agents de police comme « racistes, voleurs mais aussi violents ». Faisant planer la possibilité de déposer plainte, la menace a été menée à bien ce mercredi par la direction générale de la police nationale après que le syndicat haut-alpin ait saisi la préfète des Hautes-Alpes, Martine Clavel. Contacté par notre rédaction, le procureur de Gap Florent Crouhy a confirmé l’ouverture d’une enquête pour diffamation.

 

 

C.Lourenço