Hautes-Alpes : "Tous Migrants" poursuit l'action de la préfecture devant la justice

Hautes-Alpes : "Tous Migrants" poursuit l'action de la préfecture devant la justice
© Alpes 1 / Thibaut Durand

JUSTICE / L'association a déposé un référé liberté devant le tribunal administratif de Marseille, reprochant "l'inaction de l'État" et estimant que les décisions prises par la préfète mettent en danger la vie des exilés dans le Briançonnais

 

- Hautes-Alpes - 

 

La préfète des Hautes-Alpes décidément visée dans la gestion de la crise migratoire dans le Briançonnais. Après un signalement fait auprès du procureur par le président de la commission d’enquête parlementaire sur les migrations, qui l’accuse de mettre en danger la vie des exilés, c’est aujourd’hui une association qui la poursuit devant la justice. « Tous Migrants » engage un référé liberté, procédure d’urgence contestant une décision administrative, devant le tribunal administratif de Marseille. L’association reproche « l’inaction de l’État » et estime que les migrants ne sont pas protégés des conditions météorologiques précaires, qu’ils ne bénéficient pas de soins basiques. « C’est une atteinte grave et manifestement illégale au droit de la vie des exilés de la préfète », déclare sur les réseaux sociaux « Tous Migrants ». L’audience est fixée pour le 24 novembre.

 

C. Cava Michard