Hautes-Alpes : le droit n’aura plus de secrets pour vous

Hautes-Alpes : le droit n’aura plus de secrets pour vous

JUSTICE / À l’occasion de la Nuit du Droit ce lundi, des rencontres avec des professionnels mais aussi des démonstrations seront proposées au Palais de Justice de Gap

 

- Hautes-Alpes -

 

Mieux faire connaitre le droit, ses institutions ou encore ses acteurs : tels sont les objectifs de La Nuit du Droit. Un rendez-vous qui se tiendra ce lundi partout en France à l’initiative du Conseil Constitutionnel. Un événement à l’occasion de l’anniversaire de la Constitution de 1958. À Gap, le Palais de Justice ouvrira ses portes de 18h à 21h.

 

Stands d’information mais aussi de démonstrations

Une scène de crime, le travail d’un chien dans la recherche de stupéfiants ou encore l’utilisation d’un spectromètre n’auront plus de secrets pour vous. La Nuit du Droit doit permettre à tout un chacun de mieux comprendre le travail de la justice et de ses partenaires. Les volets pénal et civil seront abordés à travers la rencontre des magistrats, des greffiers, des fonctionnaires du tribunal mais aussi de tous les partenaires de la justice, souligne Florent Crouhy, Procureur de la République de Gap. « Il y aura tous les partenaires de la justice qui tiendront un stand pour expliquer leurs métiers et leurs fonctions, mais aussi des stands plus dynamiques notamment une reconstitution d’une scène de crime par la Police. Autre thématique : la présence d’un chien antistupéfiants des douanes, qui fera des démonstrations. Il y aura aussi un atelier de fraude documentaire mené par la Police aux Frontières. Également, comme on est dans un département montagneux, nous aurons la présence des CRS Alpes et du PGHM sur deux démonstrations, une expo photo et une reconstitution d’accident » poursuit Florent Crouhy.

 

Susciter des vocations mais aussi désacraliser le monde judiciaire

Le tribunal ouvre régulièrement ses portes à des étudiants mais aussi à des collégiens. À travers cet événement, il s’agira donc également de faire la promotion de ces métiers de la justice, « on espère donner envie à certains jeunes de s’engager dans des études. Elles sont parfois longues et complexes mais peuvent déboucher sur de magnifiques métiers » souligne le Procureur de la République de Gap.

 

« Le droit est omniprésent ! Mieux connaitre comment la décision judiciaire s’articule, c’est aussi l’intérêt de cette soirée », F. Crouhy

 

Le reportage d'Aurore Vallauri :

 


Le rendez-vous est donné ce lundi de 18h à 21h au tribunal de Gap. Notez que le pass sanitaire sera demandé. Tous les évènements en France sont à retrouver ici.

 

A. Vallauri



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios