Hautes-Alpes : l'UDAF lutte contre le malendettement

Hautes-Alpes : l'UDAF lutte contre le malendettement

ÉCONOMIE / Le malendettement est une situation financière fragile causée par des facteurs extérieurs, l'UDAF ouvre un service de conseil budgétaire sur sept communes du territoire

 

- Hautes-Alpes - 

 

La crise sanitaire aura eu des impacts jusque dans le portefeuille des Alpins. Pourtant, selon les chiffres de la préfecture des Hautes-Alpes, le surendettement poursuit sa décroissance, avec 12 % de dossiers en moins déposés en 2020 par rapport à l’année précédente. Pourtant, l’UDAF, qui œuvre aux côtés des familles pour défendre leurs intérêts, craint le malendettement. Un phénomène qui n’est pas issu d’un dérapage financier mais du contexte économique, « le département a été largement impacté, la question de l’après se pose : comment retrouver un équilibre budgétaire et familial », explique Philippe Hébrard, directeur de l'UDAF. Un malendettement qui est une « tendance à un surendettement passif, c’est par l’absence ou l’insuffisance de revenus. Par exemple, une personne intérimaire qui voit ses missions interrompues voit aussi sa prestation versée par Pôle Emploi diminuer de 20 %. Elle peut se retrouver dans la situation de ne plus pouvoir payer son loyer ».

 

Un service au plus près des vallées

Un service de conseil budgétaire a donc vu le jour sur les Hautes-Alpes, labellisé par l’État « Point Conseil Budget ». Une conseillère en économie sociale et familiale accueille, sur rendez-vous, les Haut-Alpins face à une situation complexe. 

 

Des permanences ont lieu, sur rendez-vous, sur Gap, Laragne-Montéglin, Embrun, Guillestre, Briançon, Veynes et Saint-Bonnet-en-Champsaur. Pour des renseignements, le 04.92.21.21.13. Retrouvez ici l'entretien de Philippe Hébrard dans son intégralité sur Alpes 1 ce lundi dans "Le 8:30".

 

C. Cava Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios