Haute-Provence : le tribunal de Manosque, une justice locale qui se veut plus efficace

Haute-Provence : le tribunal de Manosque, une justice locale qui se veut plus efficace

JUSTICE / Un nouveau bâtiment de 1.247 m² au cœur de la ZAC Chanteprunier qui a coûté 3,75 millions d'euros

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Le tribunal de proximité de Manosque, un symbole de la justice souhaitée par le garde des Sceaux. En visite ce lundi dans la Cité Giono à l'invitation du député Christophe Castaner, Éric Dupond-Moretti est venu inaugurer ce nouveau bâtiment de 1.247 m² qui regroupe un tribunal de proximité et un tribunal de commerce avec, respectivement, ses 5 et 8 agents.

 

« Depuis six mois, une baisse de 28% du stock de contentions des affaires familiales, + 25% de la protection et +8% du pôle social », Éric Dupond-Moretti

 

Une inauguration quelque peu à contre temps car ce tribunal de proximité est en activité depuis septembre dernier mais cela permet ainsi au ministre de la Justice de mettre en avant ses bons chiffres depuis six mois. Des chiffres flatteurs qui prouvent, pour Éric Dupond-Moretti, l’implantation territoriale de la justice au plus près de la population bas-alpine.

 

Implanté dans la ZAC Chanteprunier à côté de l’école internationale Provence Alpes Côte d’Azur et l’hôpital Louis Raffali, ce nouveau tribunal de proximité devient, après les pôles « éducation » et « santé », le pôle « justice » dans cette zone qui a vocation à devenir le centre administratif de Manosque. Avec un investissement de 3,75 millions d’euros de la part de l’État, ce bâtiment se veut être également pour le garde des Sceaux l’un des exemples des moyens alloués à la justice depuis 5 ans. Cela représente en effet une hausse de 8% du budget du ministère en 2021 et en 2022 ainsi que le recrutement de 698 magistrats ou de 850 greffiers.

 

C.Lourenço