Alpes de Haute-Provence : Mediator, 15 Bas-Alpins obtiennent justice

Alpes de Haute-Provence : Mediator, 15 Bas-Alpins obtiennent justice

JUSTICE / Leurs dossiers avaient été accompagnés par le CAPER 04

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Scandale du Médiator : 15 Bas-Alpins ont obtenu justice. Autorisé sur le marché français en 1976 pour les personnes diabétiques ou souffrant d’hypercholestérolémie, le Mediator aurait été détourné de son usage pour être prescrit en guise de coupe-faim. Or, en 2009, le scandale éclate et éclabousse les laboratoires Servier. Ce médicament, retiré de la vente en 2009, présentait des effets secondaires graves. Depuis, une information judiciaire avait été ouverte. 15 dossiers avaient été déposés depuis les Alpes de Haute-Provence, et soutenus par le CAPER 04. Après de long mois de procès, le jugement est tombé fin mars dernier. Il a été reconnu que les laboratoires Servier s’étaient rendus coupables de « tromperie aggravée » en laissant sur le marché ce médicament qu’ils savaient dangereux. Huit personnes originaires de Château-Arnoux-Saint-Auban, trois Dignois, un habitant de Volx, un autre de Mallemoisson et deux Sisteronais ont obtenu réparation. Selon l’IGAS, l’Inspection Générale des Affaires Sociales, le nombre de décès lié à l’utilisation du Mediator est estimé entre 500 et 2.000 personnes.

 

C. Cava Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios