Haute-Provence : la CGT FAPT demande un moratoire et une table ronde sur les questions postales

Haute-Provence : la CGT FAPT demande un moratoire et une table ronde sur les questions postales

SOCIÉTÉ / Un courrier a été envoyé en ce sens à la préfète

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

La CGT FAPT demande un moratoire et une table ronde sur les questions postales. Un courrier a été envoyé à la préfète des Alpes de Haute-Provence Violaine Démaret. En décembre dernier, une motion avait en effet été déposée par le groupe Territoire démocratique social et européen lors de l’assemblée départementale demandant qu’avant toute « modification, transformation ou fermeture de bureaux, l’avis des maires concernés par ces mesures soit pris en considération ». Selon le groupe, sur 102 points de contacts, le nombre de bureaux de poste de plein exercice est de seulement 29 bureaux. Selon la CGT FAPT 04 « à l’horizon 2021, une vingtaine de bureaux de poste est soit menacéé de transformation, soit de diminution d’horaire d’ouverture ».

 

A. Vallauri