Alpes de Haute-Provence : le Défi des Fondus de l'Ubaye c'est samedi

Alpes de Haute-Provence : le Défi des Fondus de l'Ubaye c'est samedi

SPORT / La 16ème édition de cette épreuve cycliste hors norme qui lutte contre la mucoviscidose s'élancera de Barcelonnette samedi à 5h du matin

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Gravir jusqu'à sept cols à vélo en moins de 24h, c'est le principe de ce défi. Pour devenir membre de la "confrérie des fondus" le cycliste devra atteindre au moins quatre des sept cols de la vallée de l'Ubaye proposés au départ de Barcelonnette en 24h consécutives maximum. Les sept cols sont les suivants : Saint-Jean, Pontis, Allos, Cayolle, Vars, l'ascension de St-Anne la Condamine et la Cime de la Bonette, cette dernière devant impérativement faire partie des quatre cols franchis pour prétendre intégrer la confrérie. Plusieurs parcours sont possibles en fonction de la difficulté recherchée. Si vous réussissez les sept, vous devenez automatiquement « Grand maître » des fondus. « En quinze ans, nous avons à peu près 600 grand maîtres » précise Evelyne Couttolenc, présidente et organisatrice de ce Défi. « Le parcours peut aller de 66km à 258km avec des dénivelés positifs qui varient entre 1680 mètres à 6400 mètres soit environ 12h d'efforts pour les meilleurs hommes et 15h pour les premières dames sur la longue distance ».

 

« En 15 ans nous avons donné plus de 170.000 euros contre la mucoviscidose » E. Couttolenc

 

Une trentaine de bénévoles vont s'affairer autour de ce Défi des Fondus samedi, notamment sur les secteurs de ravitaillement situés à Barcelonnette, Jausiers et Uvernets. Une « pasta party » est également organisée pour restaurer les concurrents jusqu'à l'arrivée des derniers parfois tard dans la nuit.

 

Des bénéfices reversés à la lutte contre la mucoviscidose

Au delà de son originalité, l'autre particularité de cet événement c'est qu'il reverse ses bénéfices à la lutte contre la mucoviscidose. « À l'inscription nous demandons deux chèques, l'un au nom de l'association Vaincre la Mucoviscidose et l'autre au nom des Fondus » explique Evelyne Couttolenc. « Comme nous avons la chance d'être aidés pour la nourriture par la coopérative de Barcelonnette et des enseignes comme Carrefour et Casino, nous avons donc peu de frais à côté. Une fois que nous avons payé ces frais, nous reversons tout ce qui reste à la lutte contre cette maladie. En 15 ans nous avons donné plus de 170.000 euros contre la mucoviscidose ». Une belle somme pour redonner du souffle à ceux qui en manque.

 

« Un Niçois est déjà venu relever le défi en Vélib' »

 

Cette bataille contre la maladie donne à ce Défi un état d'esprit bien particulier pour son organisatrice : « les participants, qu'ils soient Français, Suisses, Italiens ou Anglais, sont très solidaires. Ils s'entraident beaucoup ». À entendre les récits de la présidente, certains fondus le sont d'ailleurs plus que d'autres : « il y a trois ans un cycliste de Nice est venu le faire avec un Vélib'' ! Autant vous dire qu'après quatre cols il était fatigué parce que c'est quand même très lourd. Il a obtenu son titre de membre de la confrérie » raconte-elle en rigolant. Et puis il y a ceux dont l'abnégation force le respect : « nous avons un cycliste atteint de mucoviscidose qui, à chaque fois, fait le col de la Bonette Restefond. Il est suivi par ses kinés et tout le monde vient faire un bout de chemin avec lui pour l'encourager, c'est épatant ».

Le Défi des Fondus 2018 s'élancera samedi matin dès 5h depuis Barcelonnette. Les cyclistes peuvent encore s'inscrire vendredi à la salle polyvalente de Barcelonnette de 13h30 à 19h, les participants doivent venir avec une licence ou, à minima, avec un certificat médical.

 

R. Ponce

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios