Le 8:30 : 1 an après l'effondrement d'un Pénitent aux Mées

Le 8:30 : 1 an après l'effondrement d'un Pénitent aux Mées

FAITS DIVERS / Gérard Paul, le maire des Mées, était l'invité

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

C’était il y a un an, un Pénitent des Mées s’effondre sur le village. Trois habitations ensevelies, six propriétés dévastées par 11.000 mètres cube de roches et pourtant, pas de victimes. Un « miracle » comme le maire Gérard Paul le souligne. Ce mercredi, pas de cérémonie publique, COVID oblige, mais une communion par internet. 

« C’était un évènement inimaginable, nous sommes restés stupéfaits », témoigne l’élu sur Alpes 1. Après de longues heures d’angoisse à se demander si une victime était ensevelie par l’éboulement, « ça a été ensuite le soulagement ». Puis la reconstruction. Aujourd’hui, les propriétaires concernés doivent faire face à des assurances récalcitrantes. La municipalité les épaule, alors qu’en parallèle, un nouveau Plan de Prévention des Risques va voir le jour. Si « RTM est confiant » sur le fait qu’un autre Pénitent ne puisse s’effondrer, « il faut néanmoins tirer les leçons ». Un système de surveillance va être mis en place au moyen de capteurs ou encore de survol de drones. Quant au PPR, les premiers éléments sur le site de l’éboulement seront connus à la fin de l’année, « le rapport sur l’ensemble de la chaine sera connu ». Un peu plus de 505.000 euros seront aussi nécessaires afin de procéder à la dernière phase du chantier : le projet de restructuration des lieux avec des murs de soutènement, l’enfouissement des réseaux d’au, gaz, EDF, assainissement et pluvial.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios