Région : Renaud Muselier quitte Les Républicains

Région : Renaud Muselier quitte Les Républicains

POLITIQUE / Les conflits entre le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et son ancienne famille politique remonte aux élections régionales. Dernier fait en date : Xavier Bertrand a refusé le soutien de Renaud Muselier pour le Congrès des LR

 

- Région - 

 

Renaud Muselier quitte Les Républicains. Après de nombreux remous avec les LR, le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a pris sa décision. Invité sur LCI ce matin, l’élu a annoncé avoir fait part de son choix auprès du patron de la famille politique Christian Jacob. « C’est une décision lourde, irrévocable » a expliqué Renaud Muselier. « Je suis malheureux » a-t-il poursuivi. S’il continuera de donner son avis, il a annoncé ne pas rejoindre Emmanuel Macron.

 

Des régionales aux Congrès de Les Républicains : de conflit en conflit

La fin d’un long conflit avec son ancienne famille politique. Lors de la campagne des élections régionales, Les Républicains lui avaient retiré l’investiture après qu’il ait accueilli des personnalités macronistes dans sa liste, avant de lui redonner. Dernièrement, Renaud Muselier avait annoncé quitté le parti si Éric Ciotti sortait vainqueur des primaires de la droite. Puis il avait préféré soutenir le candidat centriste pour la présidence de l’Association des Maires de France, Philippe Laurent, plutôt que le candidat LR David Lisnard. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase : alors que Renaud Muselier apportait hier son soutien à Xavier Bertrand pour le Congrès d’investiture des Républicains, ce dernier a refusé ce ralliement dénonçant ses attaques contre Eric Ciotti et David Lisnard.

 

Les chefs LR du 04 et du 05 regrettent mais appellent à l'unité

C’est une page de 35 ans de politique à droite qui se tourne et inévitablement, l’annonce a fait l’effet d’un coup de tonnerre au sein du parti. Kévin Para, président de la fédération LR dans les Hautes-Alpes, appelle à l’unité. 

 

« C’est un très bon président de Région mais malheureusement, pour des considérations politiques, il décide de quitter le parti », Kévin Para

 

De son côté, Sandra Raponi, présidente de la fédération des LR bas-alpins regrette ce départ.

Interrogé quant à son avenir politique, Renaud Muselier a indiqué qu’il ne rejoindrait pas Emmanuel Macron. Mais n’a pas précisé s’il le soutiendrait pour les présidentielles.

 

C.Cava-Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios