Région PACA : « Le temps de la communication est terminé. Il est temps de se mettre au travail ! »

Région PACA : « Le temps de la communication est terminé. Il est temps de se mettre au travail ! »

POLITIQUE / Christophe Castaner, député-maire des Alpes de Haute-Provence et ancien adversaire de Christian Estrosi aux élections régionales, revient sur le sondage financé par la Région et demande des comptes.

 

-Région PACA-

À la suite des révélations par le site Mediapart d’un sondage financé par la Région Paca qui portait sur la politique régionale, mais aussi sur l’image de son président et de personnalités politiques, Christopher Castaner, député-maire de Forcalquier et ex-tête de liste PS aux dernières régionales, réagit et demande des compte à Christian Estrosi.

 

« Christian Estrosi a principalement fait de la communication et très peu d'actions »

Dans un communiqué, le député des Alpes-de-Haute-Provence a estimé qu’ « après trois mois aux responsabilités, Christian Estrosi a principalement fait de la communication et très peu d’actions (…) Ça suffit! Le temps de la communication est terminé. Il est temps de se mettre au travail! »

Relatant ce qui à ses yeux relève plus de la gesticulation que de l’action, « il a tenté de squatter les portiques de contrôle installés à la gare saint Charles par d'autres que lui pour faire croire qu'il mettait en place ses portiques de sécurité. Puis, se rendant à Bruxelles et découvrant les fonds européens négociés par son prédécesseur a tenté de faire croire qu'il avait obtenu 200 millions d'euros. Mais d'idées, de fait, d'action : rien ! »

 

« Ça suffit ! Le temps de la communication est terminé. Il est temps de se mettre au travail ! »

Christophe Castaner rappelle également que son vote en faveur de Les Républicains au second des régionales ne faisait pas office de chèque en blanc, « la première exigence qui découle de mon retrait pour battre le Front National en favorisant l’élection de Christian Estrosi, c'est la transparence. »

Ainsi le parlementaire demande « solennellement » à Christian Estrosi de « rendre public ce sondage, d'en communiquer le coût et de s'engager à ne plus utiliser l'argent public de la Région pour en financer de nouveaux. »



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios