Alpes du Sud : Jean-Michel Arnaud en défenseur de la lavande

Alpes du Sud : Jean-Michel Arnaud en défenseur de la lavande

POLITIQUE / Le sénateur haut alpin a présenté ce mardi une proposition de résolution au nom de la commission des affaires européennes face à la réglementation REACH qui incorporent les huiles essentielles de lavande et lavandin dans la catégorie des substances chimiques interdites

 

- Alpes du Sud - 

 

Jean-Michel Arnaud, défenseur de l’or bleu des Alpes du Sud. La lavande et le lavandin sont menacés par l’Europe, ou en tout cas par les réglementations REACH et CLP. Si elles visent à protéger le consommateur et l’environnement contre les risques liés aux substances chimiques, elles incorportent les huiles essentielles de lavande dans la même catégorie : certaines molécules présentes à l’état naturel dans ces extraits de plantes pourraient être jugées dangereuses, voire interdites. Le sénateur haut alpin a donc présenté ce mardi une proposition de résolution au nom de la commission des affaires européennes. « La lavande est l’âme de la Provence », a rappelé le parlementaire, reprenant une citation de l’écrivain manosquin Jean Giono.

 

C. Cava Michard