Alpes du Sud : 13 mairies font une grève administrative

Alpes du Sud : 13 mairies font une grève administrative

POLITIQUE / Les maires demandent à ce que le transfert des compétences vers les intercommunalités ne soit plus obligatoire

 

- Alpes du Sud - 

 

L’eau bout dans les Alpes du Sud. Elles sont aujourd’hui 10 mairies dans les Hautes-Alpes, trois dans les Alpes de Haute-Provence à faire une « grève administrative ». Depuis cette semaine, elles affichent fermées. « Toujours pas entendues, de plus en plus dépossédées », la loi NOTre ne passe pas. Une loi qui transfère certaines des compétences des communes aux intercommunalités. Dont la compétence eau et assainissement.

 

« Nous demandons que le transfert des compétences ne soit plus obligatoire mais facultatif », Frédéric Louche

 

Une menace pèse aussi sur la gestion de l’urbanisme ou la voirie communale. Depuis lundi, 13 mairies sont fermées, leurs appels sont redirigés vers les standards de l’Élysée ou de la Direction des Finances Publiques. Frédéric Louche, maire de Claret.

 

Les communes de Claret, Curbans et Montclar font donc grève, celles de La Freissinouse, Pelleautier, Fouillouse, Barcillonnette, Neffes, Lettret, le Saix, Upaix, Ventavon et Monêtier Allemont également.

 

C. Cava Michard