Alpes du Sud : le don du sang souffre du COVID-19

Alpes du Sud : le don du sang souffre du COVID-19

SANTÉ / En région PACA, les stocks sont au plus bas. La désinformation a repoussé le donneur. Pourtant, le passe sanitaire n'est pas nécessaire pour effectuer ce geste qui peut sauver des vies, le vaccin n'empêche pas de donner son sang tout comme un test positif. Explications

 

- Alpes du Sud - 

 

Les obligations de la crise sanitaire ne doivent pas perturber le don du sang. Alors que les réserves sont au plus bas en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, 10 jours de besoin assurés alors que l’Établissement Français du Sang espère une couverture à 15 jours, certains donneurs ne poussent plus la porte des collectes par désinformation. « Au niveau national, nous avons 85.000 poches en stock. Les réserves de sang sont très faibles malgré nos nombreux appels depuis le déconfinement en mai dernier », s’inquiète Fabrice Roux, chargé de la promotion du don du sang auprès de l’EFS dans les Alpes du Sud. En région PACA, les difficultés sont quasiment chroniques mais désormais amplifiées avec la crise sanitaire, « nous avons 50 % d’autosuffisance alors que nous sommes habituellement à un taux de 75 % », poursuit le responsable.

 

Le COVID-19, ralentisseur de dons

Si certains pensent qu’il faut le passe sanitaire pour effectuer ce geste qui peut sauver des vies, d’autres craignent de donner leur sang après l’injection d’une dose de vaccin. Face au COVID-19, quelles sont les règles du don du sang ? « Le passe sanitaire n’est pas nécessaire, nous accueillons tous les donneurs dans le respect des gestes barrières, dont le port du masque », explique Fabrice Roux. Autre précision : il n’y a pas de délai entre l’injection d’une dose de vaccin et le don de sang, « on peut se faire vacciner aujourd’hui et donner son sang dans la foulée ». Et si vous avez été testé positif au coronavirus, « il faut s’astreindre à 28 jours de délai avant de se présenter, à compter du début des symptômes ».

Notez que les prochaines collectes auront lieu ce mercredi de 9h à 12h45 à la Médiathèque de Saint-Étienne-les-Orgues, ce jeudi de 9h30 à 13h à la salle multifonction d’Orcières Merlette 1850 et l’après-midi au centre hospitalier des Escartons à Briançon et vendredi matin à la Salle de l’Alcazar à Sisteron. Deux autres collectes auront lieu les lundis 23 et 30 août au sein de l’hôpital de Gap. Vous pouvez aussi prendre rendez-vous en ligne ici. Pour donner son sang, il faut être âgé entre 18 et 70 ans, peser au moins 50 kgs, se sentir en forme, ne pas être à jeun, être bien hydraté, se munir d’une pièce d’identité et avoir environ 45 minutes devant soi.

 

C. Cava Michard