Alpes du Sud : portes trop lourdes pour les personnes handicapées, UNICIL cherche des solutions

Alpes du Sud : portes trop lourdes pour les personnes handicapées, UNICIL cherche des solutions

SOCIÉTÉ / L'APF des Alpes du Sud dévoilait, la semaine dernière sur Alpes 1, un conflit naissant : alors que le bailleur social UNICIL change toutes ses portes d'entrée dans ses résidences, ces dernières sont trop lourdes et condamnent les personnes à mobilité réduite ou âgées à emprunter une autre sortie. UNICIL atteste travailler sur ce sujet

 

- Alpes du Sud - 

 

UNICIL répond à l’Association des Paralysés de France des Alpes du Sud. L’APF alertait les pouvoirs publics, la semaine dernière, sur un problème d’accessibilité.

À lire > Alpes du Sud : des portes d'entrée trop lourdes condamnent à l'isolement

Alors que ce bailleur social change les portes d’entrée de ses résidences, ces dernières sont trop lourdes, ne permettant pas aux personnes à mobilité réduite ou âgées de sortir ou d’entrer. Un confit naissant évoqué avec la préfecture des Hautes-Alpes. « Nous accordons tout notre intérêt à ce signalement », réagit UNICIL. Une rencontre a eu lieu le 18 mars dernier au sein de la résidence Saint Joseph à Gap entre le bailleur social, une locataire qui rencontrait des problèmes d’accès et l’ergothérapeute de l’APF. Les points de blocage ont été identifiés, des solutions ont été proposées « pas toutes idéales » convient le gestionnaire des logements sociaux, mais des améliorations sont recherchées. « Le sujet n’est pas clos », rassure UNICIL qui envisage d’autres travaux ou des installations complémentaires.

 

C. Cava Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios