Alpes du Sud : crise au CHICAS, la Mutualité Française Sud demande à l’ARS d’intervenir

Alpes du Sud : crise au CHICAS, la Mutualité Française Sud demande à l’ARS d’intervenir

SANTÉ / Pour elle, il y a « urgence »

 

- Alpes du Sud -

 

La Mutualité Française Sud demande à l’ARS d’intervenir face à la situation « invraisemblable » dans laquelle se trouve le CHICAS. Ce vendredi, un appel à la mobilisation est lancé par le collectif pour l’Avenir du CHICAS alors que l’hôpital est en crise depuis la réintégration d’un médecin. Cinq orthopédistes ont démissionné, la plupart des anesthésistes font valoir leur droit de retrait ou sont en arrêt maladie. Plus de 500 consultations ont été annulées ou reportées, 200 interventions également. Près de 50 agents auraient été reçus par le médecin du travail et une trentaine de médecins et soignants sont en arrêt maladie. La Mutualité Française Sud et les délégations territoriales 04 et 05 regrettent que les conditions des personnels soignants et non-soignants soient dégradées, tout comme l’accès aux soins « qui n’est plus garanti pour tous les usagers, les malades et leurs familles ». Elles demandent aux représentants de l’État des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute-Provence de rétablir l’accès aux soins « dans les meilleurs conditions » face à l’urgence de la situation.

 

A. Vallauri