Alpes du Sud : « si dans les 8 jours on n'ouvre pas, c’est l’ensemble de l’hiver qui se casse la figure »

Alpes du Sud : « si dans les 8 jours on n'ouvre pas, c’est l’ensemble de l’hiver qui se casse la figure »

TOURISME / Alexandre Maulin, président des Domaines Skiables de France, était l’invité du 8 :30 sur Alpes 1

 

- Alpes du Sud - 

 

« Gabriel Attal ment ! ». Pas de demi-mesure dans les propos d’Alexandre Maulin, le président des Domaines Skiables de France invité du « 8 :30 » ce jeudi matin sur Alpes 1. Le porte-parole du gouvernement affirmait hier lors de sa conférence de presse au sortir du Conseil des ministres que la date du 7 janvier « n’était pas une date de réouverture des stations de ski mais de revoyure ». Faux affirme donc Alexandre Maulin, « à la réunion du 11 décembre, le Premier ministre s’est engagé à la date du 7 janvier comme une réouverture, on nous infantilise avec des décisions qui ne sont pas motivées, pas justifiées et incompréhensibles pour nos territoires ».

 

« Ce n’est pas simplement des câbles que l’on arrête, c’est l’intégralité de l’économie », A. Maulin

 

Le président des Domaines Skiables de France regrette aujourd’hui cette « méconnaissance du gouvernement, nous étions les premiers acteurs à travailler sur un protocole global. Si dans les huit jours, nous ne sommes pas ouverts, c’est l’ensemble de l’hiver qui se casse la figure ».

La décision doit être dévoilée ce soir à 18h lors de la conférence de presse de Jean Castex. Retrouvez l'entretien en intégralité d'Alexandre Maulin ici.

 

C. Cava Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios