Hautes-Alpes : Gap, une mobilisation pour défendre la 12ème classe de Porte Colombe

Hautes-Alpes : Gap, une mobilisation pour défendre la 12ème classe de Porte Colombe

ÉDUCATION / Le retour dans les salles de classes ne se fait pas sans mobilisation à Gap, où le maire appelle la population à se rassembler ce matin devant l'école. Sa 12ème classe ferme en cette rentrée. L'opposition municipale dénonce l'inaction du maire

 

- Hautes-Alpes - 

 

Une rentrée qui ne se fera pas sans mobilisation, notamment du côté de Gap. Le maire Roger Didier appelle la population à faire pression ce jeudi matin, 8h15, devant les grilles de l’école Porte Colombe. Un établissement qui perd sa 12ème classe. Une décision de fermeture incompréhensible pour l’édile alors que le centre-ville de Gap est retenu par l’État pour « Action Cœur de Ville », un programme dont l’objectif est notamment de faciliter l’installation de familles.

 

« Nous sommes chaque année la variable d'ajustement de l'Inspection académique », R. Didier

 

« C’est un mauvais signal envoyé », regrette Roger Didier, il était présent ce matin aux côtés des parents d’élèves et dénonce au micro Alpes 1 un « acharnement » alors qu’il n’y a pas de baisse d’effectifs.

 

Une mauvaise nouvelle également pour le groupe d’opposition municipal « Gap Autrement », qui estime que la majorité n’a pas anticipé cette décision. « Aucune décision préventive n’est menée pour empêcher les fermetures depuis des années », déclarent les élus Marie-Josée Allemand et Ellie Cordier. Selon eux, le maire « feint l’indignation tout en n’ayant rien fait, ce n’est pas une attitude digne des attentes des habitants ». Ils demandent la mise en place rapide d’un plan d’action pour empêcher d’autres fermetures.

 

C. Cava Michard