Hautes-Alpes : éclairage nocturne, Puy-Saint-Pierre appuie sur OFF

Hautes-Alpes : éclairage nocturne, Puy-Saint-Pierre appuie sur OFF

VOTRE QUOTIDIEN / Dès ce jeudi, entre 23h et 6h du matin, l'éclairage public sera éteint à Puy-Saint-Pierre, ce qui diminuera la pollution nocturne et permettra des économies d'énergie

 

 - Hautes-Alpes - 

 

Puy-Saint-Pierre dans le Briançonnais appuie sur le bouton « off ». Dès ce jeudi, la commune d’un peu plus de 500 habitants lance une expérimentation : l’éclairage public sera éteint entre 23h et 6h du matin, « on a sept armoires qui commandent l’éclairage public. Nous bénéficions du retour d’expérience de certaines communes qui éteignent déjà », explique le maire Vincent Faubert. En effet, les deux tiers du PETR du Briançonnais, des Écrins, du Guillestrois et du Queyras ont réduit l’éclairage public la nuit.

 

Une expérimentation qui demandera un retour des habitants

Dès ce jeudi, à 23h, les lampadaires seront donc éteints mais l’édile appuie sur le fait qu’il s’agit d’une expérimentation, « nous réagirons en fonction des retours de la population pour adapter, restreindre la plage horaire voire rallumer certaines rues ». Si certains craignent une insécurité croissante, Vincent Faubert veut croire aux idées reçues, « au contraire, certaines études mettent en avant une vigilance accrue des conducteurs. Quant aux cambriolages, au contraire… les malfaiteurs ont eux aussi besoin de lumière pour agir ».

Une action qui permettra des économies d’énergie. Une extinction de 23h à 6h permettra de réaliser une économie de 61,68 % sur la consommation, avec une durée d’éclairement de 1.566 heures au lieu de 4.087 heures actuellement, « c’est difficile d’estimer le gain. Nos dépenses actuelles tablent sur 10.000 euros, on peut donc envisager de réduire de moitié la facture, ce qui n’est pas négligeable vu le contexte actuel ».  

 

C. Cava Michard