Hautes-Alpes : le procureur et le District des Alpes main dans la main face aux violences

Hautes-Alpes : le procureur et le District des Alpes main dans la main face aux violences

POLITIQUE / Une convention a été signée pour lutter contre ces violences dans le football

 

- Hautes-Alpes -

 

Contre les violences sportives, une convention a été signée dans les Hautes-Alpes. Ce fléau des violences physiques, psychologiques mais aussi sexistes et sexuelles est pris à bras le corps depuis 2019 par le ministère chargé des Sports. Sur l’ensemble du territoire national, pour l’année 2021, 655 personnes étaient mises en cause dans 610 affaires de violences.

 

« Le district des Alpes et les clubs sont acteurs de la réponse pénale. Ils sont habilités pour recevoir des personnes sous, main de justice dans le cadre d’intérêts généraux », F. Crouhy

 

Face à ce constat, le Procureur de la République de Gap, Florent Crouhy a souhaité agir. C’est le football qui est ciblé ici : un sport « populaire » avec une image pourtant dégradée. Il s’agit de protéger les dirigeants, les arbitres, les bénévoles et les joueurs. Les auteurs d’infractions doivent eux être « mieux sanctionnés ». Pour le Procureur, « pour les faits les moins graves, le passage devant le tribunal n’a pas toujours du sens », l’idée est donc de mettre en place des mesures qui accompagnent l’auteur de faits pour lui faire comprendre « la portée de son acte et ses conséquences ». Des travaux d'intérêt général avec les clubs de football seront alors mis en place. 

 

Notez que l’UNAF 05 est également associée à cette convention relative à la lutte contre les violences dans le football sur le Département des Hautes-Alpes.

 

C. Cava-Michard/A.Vallauri