Hautes-Alpes : les squatteurs de l’ancienne ferme de Tournefave de Gap devront partir d’ici deux mois

Hautes-Alpes : les squatteurs de l’ancienne ferme de Tournefave de Gap devront partir d’ici deux mois

JUSTICE / Le juge des référés a ordonné l’expulsion des huit occupants

 

- Hautes-Alpes -

 

Les squatteurs de l’ancienne ferme de Tournefave de Gap devront partir pour la mi-juin. Le juge des référés a ordonné l’expulsion des huit occupants indiquent nos confrères du Dauphiné Libéré. En cas de non-respect de la décision, le recours à la force publique pourra être utilisé. Pour rappel, suite à l’évacuation de « Chez Roger » à la mi-octobre, un nouveau squat avait vu le jour à Gap. Le maire, Roger Didier dénonçait « l’inaction de l’État » alors que des migrants y avaient été installés. « Que s’est-il passé depuis l’évacuation ? Pourquoi ces migrants n’ont-ils pas été pris en charge par l’État ? » demandait l’édile. Même question à l'époque du groupe « Ambitions pour Gap », qui regrettait qu’aucune solution d’accueil n’ait été anticipée. Car après la Maison Cézanne, le Cesai puis chez Roger, il s’agissait du quatrième squat dans la capitale douce.

 

A. Vallauri