Hautes-Alpes : "ce n'est pas pour ou contre la chasse, soyez clairvoyants"

Hautes-Alpes : "ce n'est pas pour ou contre la chasse, soyez clairvoyants"

ENVIRONNEMENT / Alors qu'une consultation publique a lieu sur la chasse des tétras lyre et des lagopèdes alpins, deux associations environnementalistes reprochaient un acharnement contre des espèces vulnérables. La Fédération de la Chasse leur répond

 

- Hautes-Alpes - 

 

La grogne des chasseurs. Alors qu’une nouvelle consultation publique est lancée dans les Hautes-Alpes quant à la chasse du tétras lyre et du lagopède alpin, deux associations environnementalistes, la SAPN et la LPO, reprochaient un acharnement sur deux espèces vulnérables. Et appelaient la population à participer à la consultation pour s’opposer à leur chasse. Une pratique « parfaitement légale et strictement encadrée » réagit la Fédération de la Chasse. Elle défend par ailleurs son action de conservation des galliformes de montagne, au travers de suivis, de réouverture de milieux, de suivi sanitaire protection hivernale.

 

"Nous comptons sur la clairvoyance des citoyens haut-alpins pour maintenir cette belle passion si chère à la ruralité et à notre département", FDC

 

« Cette consultation n’est pas un débat pour ou contre la chasse mais porte sur des modalités de gestion cynégétique », poursuit la FDC, qui invite les deux associations environnementalistes à la rejoindre dans des actions de conservation des espèces. Pour rappel, la chasse du Tétras Lyre et du Lagopède Alpin dans les Hautes-Alpes a été annulée ou suspendue par le tribunal administratif de Marseille en 2017, mais aussi en 2019, en 2020 et en 2021.

 

C. Cava Michard