Hautes-Alpes : le département au Salon de l’Agriculture, comme une évidence

Hautes-Alpes : le département au Salon de l’Agriculture, comme une évidence
Yvan Chaix, directeur de l'ADDET et Patrick Ricou, président de l'ADDET

AGRICULTURE / Une nouvelle participation pour cette 58ème édition chapeautée par l'Agence de Développement des Hautes-Alpes

 

- Hautes-Alpes -

 

Les Hautes-Alpes au Salon de l’Agriculture, comme une évidence. Après une année blanche en raison de la crise sanitaire, le Département sera une nouvelle fois présent à la 58ème édition du Salon International de l’Agriculture à Paris du 26 février au 6 mars. Une nouveauté pour le voisin bas-alpin mais des retrouvailles pour la centaine d’agriculteurs des Hautes-Alpes qui fera le déplacement et la trentaine de producteurs qui participa au Concours Général Agricole.

 

« On donne une belle image de notre département sur un salon qui draine des centaines de milliers de personnes donc c’est une opération formidable », Patrick Ricou

 

Au total, 81 produits seront au rendez-vous dans 9 catégories qui vont des liqueurs à la charcuterie en passant par le miel. Avec un budget de 100.000 euros débloqué par le Département, dont une participation à hauteur de 10.000 euros de la Chambre d’Agriculture, cette dépense est plus que justifiée selon Patrick Ricou, vice-président aux finances et président de l’Agence de Développement des Hautes-Alpes.

 

À l’occasion du lancement officiel de l’Opération Salon de l’Agriculture 2022 ce jeudi matin à Mont-Dauphin, la thématique de la délégation haut-alpine a été révélée : « l’agriculture, notre quotidien, votre avenir ». Un focus spécifique sur la filière bio au moment où le département pointe à la première place des départements les plus bio de France selon l’Agence BIO avec 38,8% des surfaces agricoles utiles. En plus de sa présence habituelle dans le hall de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, un autre stand sera pour la première fois installé au Salon professionnel International du Fromage et des Produits Laitiers.

 

T.Durand / C.Lourenço