Hautes-Alpes : après le rapport de la CIASE, place à l’action pour l’Église

Hautes-Alpes : après le rapport de la CIASE, place à l’action pour l’Église

SOCIÉTÉ / La Conférence des Evêques de France qui a eu lieu du 2 au 8 novembre dernier à Lourdes a voté 16 résolutions, dont la mise en place d'un fond d’indemnisation à abonder au fur et à mesure des besoins

 

- Hautes-Alpes -

 

Face à la révélation de l’ampleur du drame des abus sexuels par le rapport de la CIASE, la réponse concrète de l’Église française était très attendue à l’issue de la Conférence des Evêques de France qui a eu lieu du 2 au 8 novembre dernier à Lourdes avec la présence de Monseigneur Xavier Malle, évêque du diocèse de Gap et d’Embrun. Après avoir reconnu la responsabilité institutionnelle de l’Église, la dimension systémique des violences sexuelles et le devoir de justice, la centaine d’évêques réunie a voté 16 résolutions dont quatre prioritaires : la création d’une instance nationale indépendante de reconnaissance et de réparation présidée par Marie Derain de Vaucresson, la demande auprès du Vatican pour une introspection poussée de chaque diocèse, la mise en place de neuf groupes de travail avec des échéances et finalement, le fond d’indemnisation à abonder AU fur et à mesure des besoins.

 

« Une pierre de fondation pour mettre en place les choses petit à petit », Monseigneur Xavier Malle

 

Ne vivant que de dons, l’Église est ainsi contrainte de vendre des biens immobiliers ou mobiliers en attendant de pouvoir réaliser un emprunt bancaire. Un devoir absolu pour Monseigneur Xavier Malle même si le diocèse de Gap et d’Embrun connait des difficultés financières avec un plan de redressement qui vise à l’équilibre en 2024.

« La porte est ouverte si vous trouvez la force de parler ». Même si le temps des actes est arrivé, le message d’écoute reste encore et toujours de mise pour Monseigneur Xavier Malle qui a révélé ce mercredi le témoignage de deux nouvelles victimes depuis la remise du rapport de la CIASE. Un ancien résident haut-alpin et un retraité qui s’est installé à Gap qui ne mettent pas en cause des membres du diocèse.

À lire aussi > Hautes-Alpes : 11 prêtres impliqués dans des affaires d’abus sur mineurs depuis 1978

 

C.Lourenço