Hautes-Alpes : le casseur de la porte du commissariat de Gap condamné

Hautes-Alpes : le casseur de la porte du commissariat de Gap condamné

JUSTICE / Le jeune homme de 18 ans a écopé de six mois de prison avec sursis probatoire

 

- Hautes-Alpes -

 

Le casseur de la porte du commissariat de Gap condamné. Voila une affaire qui a été gérée en à peine trois jours par les forces de l’ordre et la justice haut-alpines. On est dans la nuit de lundi à mardi dernier lorsqu’un groupe de jeunes rôde autour des locaux gapençais de la Police Nationale. Un rassemblement alcoolisé qui entraine des jets de gravillons sur les véhicules de police et surtout un coup de pied sur la porte vitrée du commissariat. Rapidement interpellé, l’auteur des faits a été placé en garde à vue et convoqué au tribunal correctionnel de Gap ce mercredi dans le cadre de la comparution immédiate. À peine majeur, le jeune homme s’est révélé être honteux de son comportement causé, selon lui, par une consommation inédite et abondante d’alcool. Une honte qui ne l’a pas empêché d’être reconnu coupable de « dégradation d’un bien destiné à l’utilité publique » et d’écoper de six mois de prison avec sursis probatoire.

 

C.Lourenço



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios