Hautes-Alpes : une formation BAFA dans le cadre des Vacances apprenantes

Hautes-Alpes : une formation BAFA dans le cadre des Vacances apprenantes

ÉDUCATION / Ce dispositif doit permettre de découvrir autre chose qu’on n’a pas durant le temps scolaire, notamment autour des activités culturelles, sportives ou de loisirs

 

 - Hautes-Alpes -

 

Une formation BAFA dans le cadre des Vacances apprenantes. Opération reconduite pour les vacances d’été 2021 après une mise en place pour accompagner les élèves dans le contexte sanitaire compliqué que tout le monde connait, elle doit permettre de découvrir autre chose qu’on n’a pas durant le temps scolaire.

 

« Il ne peut pas y avoir d’éducation sans instruction mais une éducation qui se limiterait à l’instruction serait un échec », Bernard Beignier

 

Axées autour des activités culturelles, sportives ou de loisirs, les Vacances apprenantes englobent également les formations BAFA 1 dont celle du lycée Honoré Romane d’Embrun que Bernard Beignier, recteur de l’académie d’Aix-Marseille a visité ce mardi. Une visite marquée par le spectacle mis sur pied en à peine deux jours par les 18 jeunes haut-alpins de la formation qui illustre l’essence de cette opération qui est amenée à durer.

 

Un « ministère du temps scolaire et des vacances » comme l’appelle le recteur de la région académique Provence Alpes Côte d’Azur qui a donc accepté d’intégrer la formation BAFA dans ce dispositif estival. Une formation qui débute par huit jours d’apprentissage entre pratique et théorique. « Une approche d’éducation populaire, c’est-à-dire du faire ensemble et du partage de savoir », selon Mylène Sortamboc, directrice de formation BAFA au sein de l’association « Boussole » qui les chapeaute sur les Hautes-Alpes.

Notez que l’Éducation Nationale s’engage financièrement en couvrant totalement les 360 euros de ces huit premiers jours de formation qui devront être complétés par un stage de 14 jours ainsi que six jours d’approfondissement des acquis. Tout ce processus se conclura par un passage devant un jury le 14 septembre qui validera ou pas ce brevet.

 

C.Lourenço