Hautes-Alpes : forcené de St Etienne le Laus, les précisions de l’enquête

Hautes-Alpes : forcené de St Etienne le Laus, les précisions de l’enquête

FAITS DIVERS / L’homme était suivi pour schizophrénie mais il avait stoppé « depuis trois ans » son traitement médical

 

- Hautes-Alpes -

 

Alors que le forcené qui s’était retranché à son domicile de St Etienne le Laus a été abattu ce mercredi matin, le Procureur de la République de Gap, Florent Crouhy, a tenu une conférence de presse ce jeudi avec le Colonel Lionel Bouneou, commandant le groupement de Gendarmerie des Hautes-Alpes et le Colonel Stéphan Rudelle, Commandant en second de la section de recherches de la Gendarmerie de Marseille. L’occasion de faire le point sur l’évolution de l’enquête et d’apporter de nouvelles précisions sur le déroulé des faits.

Le reportage d'Aurore Vallauri :

Trois enquêtes sont donc en cours. Une pour violences et menaces de mort sur ascendant, une pour tentative d’homicide sur le gendarme et une troisième pour déterminer les circonstances exactes de la riposte de ce dernier.

A. Vallauri