Hautes-Alpes : un nouveau visage pour Serre-Ratier ?

Hautes-Alpes : un nouveau visage pour Serre-Ratier ?

ÉCONOMIE / La municipalité de Saint-Chaffrey souhaite travailler sur une meilleure gestion des skieurs en hiver et valoriser cet espace l’été

 

- Hautes-Alpes -

 

C’est l’une des principales portes d’entrée du domaine skiable de Serre-Chevalier. Serre-Ratier est un plateau situé à près de 2.000 mètres d’altitude qui compte hôtels et restaurants d’altitude. Mais aujourd’hui, face notamment aux changements climatiques et aux nouveaux besoins de la clientèle, la municipalité qui détient la plus grande partie de cet espace veut travailler sur l’avenir. Fin mai, une rencontre a été organisée avec SCV, exploitant du domaine d’altitude explique Corinne Chanfray, maire de Saint-Chaffrey, « ce qui caractérise actuellement Serre-Ratier, c’est qu’il y a quand même un flux de skieurs qui se retrouve à cet endroit. Il faut gérer ce flux. La configuration du plateau fait que pour l’instant, ça n’est pas satisfaisant. On travaille avec SCV. On a aussi une réflexion liée à l’espace débutant. Il faut qu’on essaye de réfléchir à des aménagements cohérents car c’est le point de convergence d’un certain nombre de pistes ».

« La montagne a aussi un vrai potentiel l’été. On ne peut pas tout miser sur l’hiver », C . Chanfray

 

Selon le maire, de gros aménagements ne sont pas envisagés. Quant à l’accueil des touristes durant la saison estivale, là aussi, les attentes ont évolué et la commune va en tenir compte.

A.Vallauri