Hautes-Alpes : l’État en soutien des communautés de communes pour la relance

Hautes-Alpes : l’État en soutien des communautés de communes pour la relance

ÉCONOMIE / Un Contrat de relance et de transition écologique sur six ans proposé par le Gouvernement pour accélérer la relance économique dans le cadre d’un projet clairement défini par les acteurs du territoire

 

- Hautes-Alpes -

 

L’État en soutien des communautés de communes pour la relance. C’est dans ce sens que la préfète des Hautes-Alpes, Martine Clavel, a signé ce jeudi à Embrun un protocole d’intention du Contrat de relance et de transition écologique avec la Communauté de communes de Serre-Ponçon et sa présidente Chantal Eyméoud.

 

« La transition écologique est transversale. C’est une nouvelle façon d’envisager nos politiques publiques », Martine Clavel

 

Il s’agit de la première pierre d’un contrat qui verra jour dans les semaines ou mois à venir. Une étape voulue spécifiquement par l’intercommunalité qui est accompagnée à 100% par l’Agence Nationale de Cohésion des Territoires dans la réalisation de ce futur contrat. Un CRTE sur six ans qui est donc proposé par le Gouvernement pour accélérer la relance économique dans le cadre d’un projet clairement défini par les acteurs du territoire.

À l’instar de la Communauté de communes de Serre-Ponçon, cinq autres intercommunalités du département ont répondu à la proposition de l’État : le PETR du Briançonnais, Serre-Ponçon Val d’Avance, le Champsaur-Valgaudemar, le Buëch-Dévoluy et finalement le Sisteronais-Buëch qui est à cheval sur les Hautes-Alpes et les Alpes de Haute-Provence. Notez qu’ils ont jusqu’au 30 juin pour finaliser leurs projets de territoires afin de signer un CRTE. Si cette date butoir est dépassée, ils devront également passer au préalable par ce protocole d’intention.

 

C.Lourenço