Hautes-Alpes : Beringer Aero, le succès d’une entreprise familiale à l’aérodrome de Gap-Tallard

Hautes-Alpes : Beringer Aero, le succès d’une entreprise familiale à l’aérodrome de Gap-Tallard

ÉCONOMIE / C'est le 13 mars 2011 que cette société basée dans un petit village de la Loire est venue s'implanter sur le site de l'aérodrome de Gap-Tallard

 

- Hautes-Alpes -

 

Beringer Aero, le succès d’une entreprise familiale à l’aérodrome de Gap-Tallard. C’est en 1985 que Gilbert et Véronique Beringer créént la société Beringer dans un petit village de la Loire. Ils se spécialisent tout d’abord dans la fabrication des roues, des fourches et des side cars pour moto, notamment à destination d'équipes de course qui ont remporté de nombreux titres dans le Championnat du Monde d’Endurance. Pilote et fan d’aviation, le fondateur de l’entreprise décide alors d’appliquer ses innovations et sa technologie dans le domaine du freinage au monde de l’aéronautique. C’est en poursuivant progressivement cette voie qu’en 2009, Beringer Aero est né en séparant les activités terrestres et aériennes de la structure.

 

« La capacité à être propriétaire du terrain et des bâtiments, ce qui est rare, a fait de Gap-Tallard notre premier choix », Claire Beringer

 

Le 13 mars 2011, l’entreprise décide alors de s’implanter dans les Hautes-Alpes et plus précisément sur le site de l’aérodrome de Gap-Tallard qui était l’endroit idéal pour poursuivre le développement de la société selon Claire Beringer, fille des deux fondateurs et PDG de Beringer Aero depuis 2017.

 

Une entreprise à la conscience verte

En passant de 2 à 18 salariés en 10 ans, Beringer Aero se place aujourd’hui comme l’une des références mondiales de ce marché qui est certes une niche mais qui n’empêche pas la reconnaissance des freins Beringer avec 12 brevets internationaux. Des innovations aéronautiques remarquables qui restent malgré tout dans une volonté de préservation de l’environnement comme l’atteste le label « Made In Respect » reçu en 2012.

 

Pour aller encore plus loin dans cet engagement vers une économie verte et vertueuse, Beringer Aero a été partenaire du projet Solar Impulse des deux Suisses Bertrand Piccard et André Borschberg. Avec la fabrication du système de freinage, des trains d’atterrissage et des pneus, ce fleuron de l’industrie haut-alpine a aidé dès le début de l’aventure en 2003 à construire ces deux avions à moteurs électriques alimentés uniquement par l'énergie solaire, sans carburant et émission polluante pendant le vol.

 

C.Lourenço