Hautes-Alpes : il faut « agir vite pour soutenir l’économie », J. M Bernard

Hautes-Alpes : il faut « agir vite pour soutenir l’économie », J. M Bernard

POLITIQUE / ÉCONOMIE / Il demande à la préfète « que le Département puisse à nouveau, de manière dérogatoire, retrouver sa compétence en matière d’économie »

 

- Hautes-Alpes -

 

Remontées mécaniques, il faut « agir vite pour soutenir l’économie » annonce Jean-Marie Bernard. Une réunion de crise a été organisée jeudi matin par l’Agence de Développement suite aux annonces du secrétaire d’État au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne. Tous les acteurs du monde économique étaient présents. Pour le Président du Département, « l’heure est grave (…) il nous faut allier nos forces pour obtenir le plus rapidement et efficacement les aides et dédommagements de l’Etat en rapport avec cette annonce ».

 

Un secteur qui pèse

Jean-Marie Bernard rappelle en effet que le secteur pèse sur l’économie haut-alpine « 12.000 emplois directs ». C’est le premier secteur d’activité du territoire, « ils génèrent deux tiers du chiffre d’affaires touristique annuel soit 35% du PIB ». Pour le Président du Département, il ne s’agit donc plus aujourd’hui « de chercher à convaincre le Gouvernement d’ouvrir mais à suivre la situation économique de sorte que personne ne soit oublié », une question « de survie » ajoute-t-il. Notez qu’il se dit favorable à la création d’un observatoire économique pour répondre aux situations d’urgence. Autre demande adressée à la préfète, « que le Département puisse à nouveau, de manière dérogatoire, retrouver sa compétence en matière d’économie ».

 

A. Vallauri