Hautes Alpes : « ma dernière médaille olympique est l’apogée de ma carrière »

Hautes Alpes : « ma dernière médaille olympique est l’apogée de ma carrière »

SPORTS / Le double champion olympique de snowboardcross Pierre Vaultier était l'invité du 8:30 d'Alpes 1

 

- Hautes Alpes -

 

Double champion olympique, champion du monde et vainqueur de six globes de cristal en snowboardcross, l’un des plus beaux palmarès du sport français a pris officiellement sa retraite sportive. Un clap de fin contraint pour Pierre Vaultier qui luttait contre son corps depuis 17 mois. Tout a commencé par une banale chute de vélo qui lui a causé une contusion osseuse sur le fémur. « C’est descendu sur l’articulation du genou et c’est devenu incontrôlable », explique le Haut-Alpin. Arthrite inflammatoire, dégénérescence du cartilage de l’articulation du genou puis finalement l’absence totale de cartilage sur toutes les articulations du fémur, de la rotule et du tibia. Des complications en série qui n’offrent plus qu’une seule solution au Briançonnais : une prothèse totale du genou qui provoque inévitablement la fin de sa carrière.

 

Une carrière XXL avec les Hautes Alpes dans le coeur 

Malgré la déception de ne pas pouvoir atteindre son objectif olympique de 2022 à Pékin, Pierre Vaultier veut malgré tout retenir le positif d’une carrière qui l'a propulsé au sommet de sa discipline. Un souvenir marquant lui revient notamment en tête. « Ma dernière médaille olympique est l’apogée de ma carrière. En 2018, tout le monde m’attendait donc il fallait que je gagne. C’était une journée atroce en termes de pression, de poids sur les épaules mais quand on en sort vainqueur, le goût de la victoire est d’autant plus fort », se remémore l’enfant de Serre-Chevalier. Une station et même un département qui est ancré en lui. « J’ai conscience de la chance de vivre à Serre-Chevalier et de pouvoir y élever mes enfants. Je ne quitterai jamais les Hautes Alpes ».

 

« Je suis fier de vivre dans un endroit qui se mérite », P. Vaultier

 

Un chapitre s’est ainsi fermé sur la vie du champion haut-alpin mais un autre tout aussi rempli s’ouvre ou se poursuit même avec notamment son association « Tree to Forest ». Pierre Vaultier y mène des projets de restaurations forestières en collaboration avec les écoles. « Le double objectif est de planter des arbres et d’inculquer aux plus jeunes la nécessité d’en planter pour après ». Cette initiative a déjà été mise en place à Saint-Chaffrey et les communes de Le Monêtier les Bains et La Salle Les Alpes seraient également intéressées pour suivre le mouvement.

Retrouver l'intégralité de l'entretien de Pierre Vaultier dans le 8:30 de ce lundi matin ici.

 

C.Lourenço