Hautes-Alpes : un incendie dans une maison squattée près de Ventavon

Hautes-Alpes : un incendie dans une maison squattée près de Ventavon

FAITS DIVERS / Trois plaintes avaient été déposées par le propriétaire. Aujourd’hui, il se dit « écœuré »

 

- Hautes-Alpes -

 

Une maison squattée a été ravagée par les flammes près de Ventavon. Les faits ont eu lieu ce dimanche soir dans cette maison en cours de rénovation. Elle faisait partie de l’ancienne cité EDF du Beynon. Un programme de rénovation pour loger, avec des loyers modérés, des personnes aux revenus modestes avait été entrepris. 17 logements avaient déjà été rénovés. Trois villas devaient encore l’être dont celle qui a été en grande partie détruite. Quatre logements auraient dû été créés dès le printemps prochain dans cette habitation. Des travaux avaient d’ailleurs été menés sur la toiture, puisqu’elle était équipée de panneaux photovoltaïques. Depuis trois semaines, 14 squatteurs d’origine espagnole s’étaient installés sur les lieux.

 

Le propriétaire Lionel Para avait déposé trois plaintes

Il avait rappelé « à maintes reprises » la dangerosité de cette maison inhabitée depuis les années 70, pour les personnes à l’intérieur mais aussi pour les biens. Toujours selon le propriétaire, les panneaux photovoltaïques de la toiture avaient été débranchés du réseau auquel ils étaient reliés, « ce qui faisait courir un risque important aux occupants ». Un référé était en cours d’examen par la justice. La situation devait être jugée ce lundi après un report d’audience la semaine dernière, demandé par l’avocat des occupants. Suite à cet incendie, le préjudice est estimé par le propriétaire à 300.000 euros. Lionel Para pointe « des lois inadaptées » :

Aujourd’hui Lionel Para se dit « écœuré ».

Notez qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes du sinistre.

 

A. Vallauri