Hautes-Alpes : meurtre de M. Bertrand, son fils reconnait l’avoir tuée

Hautes-Alpes : meurtre de M. Bertrand, son fils reconnait l’avoir tuée

FAITS DIVERS / L’adolescent sera déféré dans l’après-midi pour être présenté devant un juge d’instruction

 

- Hautes-Alpes -

 

Meurtre de Martine Bertrand : son fils de 16 ans a reconnu l’avoir tuée. Le corps de sa mère, âgée de 57 ans et ancienne commandante des services de renseignements territoriaux des Hautes-Alpes, avait été retrouvé à son domicile de Montgardin près de Chorges ce mardi soir. La quinquagénaire avait été découverte, un sac en plastique sur la tête, une laisse de chien et un câble électrique entourant son cou. L’adolescent, placé en garde à vue lundi soir d’abord pour des faits de détention de stupéfiants, portait sur lui le téléphone portable de la victime ainsi que sa carte bancaire. Lors de son audition, certaines incohérences quant à la disparition de sa mère ont alerté les enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie de Marseille. Sa garde à vue a alors été prolongée pour meurtre sur les instructions du Parquet de Gap et il a été entendu comme suspect principal dans ce meurtre. C’est à ce moment-là qu’il a reconnu les faits, les circonstances "devront être précisées", indique le Procureur de la République de Gap Florent Crouhy. Une autopsie va être réalisée au sein de l’institut médico-légal de Grenoble. Le jeune homme sera déféré cet après-midi pour une présentation devant un juge d’instruction. Notez que le parquet de Gap s’est dessaisi au profit du pôle criminel de Grenoble.

C. Cava-Michard