Hautes-Alpes : Les indemnités des élus du conseil municipal de Gap au cœur d’une polémique.

Hautes-Alpes : Les indemnités des élus du conseil municipal de Gap au cœur d’une polémique.

Le conseil municipal de Gap à peine installé et c’est déjà une polémique qui voit le jour sous la houlette du groupe d’opposition Gap Autrement.

Ce sont les indemnités des élus, soumises au vote du conseil municipal du vendredi 19 juin, qui sont au cœur de la tempête. Une délibération stipule que, seuls, les élus de la majorité se verront verser une indemnité. Rien pour les autres. Une situation qui ulcère Marie-José Allemand et son groupe Gap Autrement qui ont réagi dans un communiqué : « Alors même que le conseil municipal de la ville de Gap vient d'être installé, l’équipe majoritaire fait fi des règles démocratiques en s'arrogeant des indemnités d'élus et en ignorant son opposition. Le Maire s'assoit ainsi sur les textes de loi et les principes du droit républicain qui précisent que l'indemnité d'élu est attribuée aux fonctions délibératives de tous les élus municipaux qu'ils soient de la majorité ou de l'opposition. C'est d'autant plus regrettable qu'il sera obligé de s'y soumettre par le contrôle de légalité de la préfecture. S'il s'agit d'un simple oubli, il est d'autant plus significatif... »

Après l’installation du 28 mai dernier, rendez-vous vendredi prochain pour le 2ème conseil municipal de « l’après »…avec toujours un goût « d’avant ».