Hautes-Alpes : « j’ai un contact plus simple avec la population »

Hautes-Alpes : « j’ai un contact plus simple avec la population »

POLITIQUE / Marc Viossat a rendu son tablier de conseiller municipal dans la majorité d'Embrun pour se lancer dans la course aux municipales... probablement face au maire sortant Chantal Eyméoud

 

- Hautes-Alpes - 

 

Après 19 ans sous la majorité de Chantal Eyméoud, il a décidé de voler de ses propres ailes. Trois mandats passés aux côtés du maire d’Embrun et désormais, il veut lui aussi être édile de la Nice des Alpes. Pour l’instant, pas de programme à présenter, « il se fera avec une équipe ». Marc Viossat a donc démissionné de son poste de conseiller municipal « par loyauté » et se lance dans la campagne pour mars prochain. S’il ne veut pas apparaitre comme l’instigateur d’une « scission », il estime ne pas être « une opposition majeure. Beaucoup de choses ont été faites sous Chantal Eyméoud. Mais il est bon de donner un nouveau souffle, d’avoir une nouvelle équipe, de mieux intégrer la population aux décisions. J’ai un contact plus simple avec la population ». Autre décision qu’il se dit prêt à prendre : ne pas cumuler, « ne plus être conseiller départemental, je l’envisage ».

 

C. Michard